Home

Retrouver facilement la souris dans une configuration multi-écrans

Cette petite application m’a été inspirée par un post sur le newsgroup (et oui cela existe encore) Win10 hébergé sur le serveur Ponx (nntp://ponx.fr). Pour info, Thunderbird est un lecteur de newsgroup pratique et efficace.

Avec une configuration multi-écrans il n’est pas rare de chercher où se trouve le curseur de sa souris. La demande initiale était de jouer un son quelconque lorsque le curseur de la souris passe d’un écran à un autre.

J’ai réalisé ce petit développement en quelques heures mais, de mon coté, avec une configuration à trois, voir quatre écrans, je me suis rendu compte que moi aussi il m’arrivait de chercher le curseur de ma souris. Par contre le son à chaque changement d’écran ne me convenait pas car cela finissait par être pénible à la longue. Du coup, je me suis remis à l’ouvrage et j’ai fait en sorte que le programme affiche une icône avec le numéro d’écran dans dans la systray, à coté de l’horloge. Et pour rester calme, j’ai aussi ajouté la possibilité de désactiver le son lors du passage de la souris d’un écran à l’autre.

Pour télécharger Mouse 2 Screen Reminder c’est ici (“Mouse 2(to) Screen Reminder” pour “Rappel de la souris à l’écran”)

L’application est un exécutable autonome. Aucune installation n’est à réaliser. Il suffit d’extraire le contenu de l’archive Mouse2ScreenReminder.7z quelque part dans un dossier quelconque et de lancer l’application par un double clique. Il est ensuite bien sûr possible de créer un raccourci sur le bureau et/ou dans le menu “Démarrer” pour un démarrage automatique lors de l’ouverture d’une session Windows

L'application "Mouse 2 Screen Reminder" avec une configuration à deux écrans
Affichage du numéro d'écran dans la systray
Affichage du numéro d'écran dans la systray

Les améliorations envisagées, quand il y aura le temps 😉

1) Ajouter un paramètre “Démarrer avec Windows”. Par contre cela implique une petite écriture dans la base de registre ce qui va à l’encontre d’une application autonome sans installeur.

2) Ajouter un paramètre “Réduire l’application au démarrage afin de masquer le bouton de l’application dans la barre des taches et que seule l’icône de l’application dans la systray soit visible au démarrage de l’application. Pour l’instant il faut réduire manuellement l’application pour qu’elle n’apparaisse plus dans la barre des tâches. Pour faire revenir l’application au premier plan c’est “double clique” sur son icône ou clique droit sur son icône puis “Restaure l’application”

3) Améliorer l’affichage du numéro d’écran dans la systray. Egalement, prévoir un jeu d’icônes pour fond sombre et un jeu pour fond clair.

4) Nous avons constaté que parfois, sur certaines configurations, le numéro d’écran indiqué dans la systray ne correspondait pas au numéro d’écran que Windows indique dans les paramètres d’affichage. En informatique on compte très souvent à partir de zéro et c’est pour cela que dans l’application il est indiqué “Monitor : 0, Monitor : 1, etc”). Nous pensions naïvement que le numéro d’écran affiché dans les paramètres d’affichage était ce numéro “technique” de l’écran plus un mais ce n’est pas toujours le cas. Par contre, tant qu’il n’y a pas de modifications de la configuration des écrans, le numéro d’écran indiqué par “Mouse 2 Screen Reminder” reste toujours le même. Avec un petit “Post-It” sur chaqu’un des écrans on s’y retrouve.

5) Pouvoir sélectionner le son joué lorsque que la souris change d’écran.

6) Peut être réaliser un installeur. Cela permettrait de créer automatiquement les raccourcis “qui vont bien” dans le menu “Démarrer”, sur le bureau, etc. Par contre, comme pour le point numéro un, cela va à l’encontre d’une application autonome. Il faudrait donc les deux versions.

 

Avertissements

1) L’application est livrée telle quelle, sans aucune garantie et sans aucune maintenance contractuelle. Ce qui veut dire que s’il y a besoin de corrections ce sera… quand j’aurais le temps 😉 Idem pour les améliorations évoquées ci dessus. L’application a été testée sous Windows 10 Pro 21H2 32 et 64 bits et sous Windows 11 21H2 Pro 64 bits.

2) L’application fait des appels directement aux APIs Windows. Les quelques bêta-testeurs n’ont pas remonté ce problème mais il se pourrait que certains antivirus particulièrement paranos crient. Bien entendu, l’application n’est pas un virus et ne collecte absolument aucune donnée.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial